Romans/Romans littérature générale/Tous les romans

La Marelle de Samantha Bailly




La Marelle de Samantha Bailly : l’histoire

« J’ai toujours voulu être lue. Trouver un homme qui, comme moi, serait un lecteur averti, qui chercherait à déchiffrer, à lire entre les mots, à traquer les auréoles de poésie qui viennent parfois tacher le monde. Je ne voulais pas l’un de ces flâneurs qui sautent des chapitres, non. J’attendais celui qui prendrait l’histoire dans l’ordre ou le désordre, mais qui saurait recomposer le puzzle. Avant de te rencontrer, j’avais oublié combien j’aimais lire les visages, les peaux, les silences.
Et puis je t’ai perdu.
Parce que j’avais accepté le jeu.
Ce jeu de la marelle, avec toi. »

Sarah va bientôt avoir trente ans. Tout lui réussit : un poste prestigieux dans l’univers prisé de la mode, une bande d’amis qui brûle la chandelle par les deux bouts, une vie de couple épanouie. C’est alors qu’un soir, elle tombe sur un livre : Marelle, de Julio Cortázar. Cette trouvaille est un séisme. Ce livre n’est pas n’importe lequel : les pages sont annotées de sa main et de celle d’un homme qu’elle a aimé bien des années plus tôt. Le passé ressurgit sans crier gare, et avec lui, les fantômes d’une passion aussi intense qu’insensée. Elle et lui avaient décidé de jouer à un jeu. Le jeu d’une passion véritable, sans se révéler leurs identités, un jeu qui devait rester en périphérie de leurs existences, ne jamais s’inviter dans la réalité. Bouleversée par ce livre qu’elle est incapable d’oublier, dernière trace de cette passion enfouie, Sarah va se lancer dans une enquête éperdue pour retrouver celui dont elle ignore tout, sinon que de l’aimer l’a marquée d’une brûlure indélébile.

Naviguant entre passé et présent, La Marelle est un aller-retour permanent entre la terre du pragmatisme et le ciel des idéaux, où se consument, se refroidissent et reprennent les flammes de toutes les passions, créatives, professionnelles et amoureuses. Un roman qui parle du feu en chacun d’entre nous.

La Marelle de Samantha Bailly : mon avis

Samantha Bailly a publié des dizaines de romans dans différentes maisons d’édition, pour diverses raisons qu’elle a très bien expliquées ici, son dernier roman, La Marelle n’est pour le moment disponible qu’en numérique et en livre audio.

J’ai eu du mal à poser  ce roman une fois commencé, il est très addictif et l’écriture fluide sans être trop simple en rend la lecture particulièrement agréable. Les personnages, tous un peu paumés, chacun à sa façon et bien qu’ils ne soient pas toujours sympathiques sont atypiques et m’ont intéressée.

Les thèmes abordés (le couple, la rencontre amoureuse, le burn out, la recherche du job idéal pour donner un sens à sa vie…) sont très contemporains. Je me suis retrouvée dans pas mal des questionnements et des angoisses des protagonistes.

Emails, textos, récit littéraire… la forme est aussi moderne et originale que le fond, ce qui n’empêche pas une réelle poésie dans les ambiances et la façon de dépeindre les sentiments de Samantha Bailly.

Bref, un super roman que je recommande sans hésiter.

Ma note : 5 sur 6 (coup de coeur)

Screen Shot 2014-11-26 at 11.22.33

Titre original : La Marelle
Auteur : Samantha BAILLY
Genre : Roman
Première date de parution : 2018
Langue d’origine : français
Pays d’origine : France
Éditeur en France : Kindle Direct Publishing
Prix numérique: 4,99€
Nb de pages : 305 pages

 

Publicités

Une réflexion sur “La Marelle de Samantha Bailly

Vous en pensez quoi ? Dites-moi tout !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s