Romans/Romans littérature générale

Changer l’eau des fleurs de Valérie Perrin

changer_l_eau_des_fleurs
Changer l’eau des fleurs de Valérie Perrin : l’histoire

Violette Toussaint est garde-cimetière dans une petite ville de Bourgogne. Les gens de passage et les habitués passent se réchauffer dans sa loge où rires et larmes se mélangent au café qu’elle leur offre. Son quotidien est rythmé par les confidences des visiteurs et la joie des fossoyeurs. Un jour, parce qu’un homme et une femme ont décidé de reposer ensemble dans son carré de terre, tout bascule. Des liens qui unissent vivants et morts sont exhumés, et certaines âmes que l’on croyait noires, se révèlent lumineuses. Changer l’eau des fleurs est un hymne au merveilleux des choses simples. Après le succès des Oubliés du dimanche, Valérie Perrin, virtuose dans l’art d’explorer les sentiments, nous livre un deuxième roman bouleversant où suspense, sensibilité et justesse éclatent à chaque page.

Changer l’eau des fleurs de Valérie Perrin : mon avis

J’ai mis longtemps à me lancer dans Changer l’eau des fleurs, malgré toutes les bonnes critiques, parce que ni la couverture, ni le résumé ne m’attiraient particulièrement. Il m’a d’ailleurs fallu dépasser les cinquante premières pages pour réellement rentrer dans ce récit. Une fois ce début passé, l’histoire de Violette a beau être un joli pavé de plus de cinq cent pages, elle devient très difficile à lâcher.

Je déteste les articles de blog qui spoilent, donc je me contenterai de dire que l’histoire de Changer l’eau des fleurs est bien plus riche et intéressante que ce que le résumé laisse entendre.

Le roman se déroule dans l’environnement original d’un cimetière, et s’il est souvent triste, il ne tombe jamais dans le glauque. Les personnages sont attachants pour la plupart, surtout Violette, la garde-cimetière. Les relations entre les différents protagonistes sont complexes et l’auteur arrive à illustrer parfaitement, en variant les points de vue, comment les incompréhensions, les erreurs et les regrets éloignent ou changent les êtres humains, voire leur font prendre le chemin d’une vie qui n’était pas la bonne.

Une véritable intrigue, très intelligemment menée par Valérie Perrin, laisse planer le suspense jusqu’au bout de la lecture qui en devient vite addictive. 

Bref, avec une belle écriture, fluide, presque poétique par moment, l’auteure nous parle de la vie et de la mort, d’amours heureux, malheureux ou juste ratés, de deuil et de regrets. Personnellement, j’ai adoré !

Screen Shot 2014-11-26 at 11.22.33

Ma note : 6 sur 6 (Coup de foudre)

Ma note : 6 sur 6 (Coup de coeur)

Titre original : Changer l’eau des fleurs
Auteur : Valérie Perrin
Genre : Roman
Première date de parution : 28 février 2018
Langue d’origine : français
Pays d’origine : France
Éditeur en France : Albin Michel
Prix papier : 22,50€
Prix numérique: 14,99€
Nb de pages : 560 pages

 

Publicités

6 réflexions sur “Changer l’eau des fleurs de Valérie Perrin

  1. Bonjour ✩
    J’ai succombé à sa lecture bien avant toi (j’en lisais tant d’éloges !), et l’ai lu en mars en crois.
    Mon avis est assez mitigé, et je ne suis pas d’accord avec toi sur un (gros) point qui a été LE point qui m’a beaucoup dérangée…
    Loin de l’avoir détesté, de trop nombreux passages ont été glauques/ambiance malsaine pour mon ressenti.
    Ce n’est pas le cimetière, ni les morts, ou les deuils.
    C’est cette atmosphère étrange, légèrement glauque (surtout lorsque le narrateur est Philippe Toussaint ou Geneviève M.), la sexualité lugubre qui s’étend autant par la forme (les passages de Toussaint et de Geneviève… je ne suis pas prête de les oublier…), autant par le fond (toutes ces tromperies de corps et de coeurs, à toutes les classes…).

    Bref, j’ai adoré le style d’écriture est réellement exceptionnel + atypique ET le fil de cette histoire elle-même fabuleusement menée ♡
    … mais je resterai avec un goût amer dans la bouche… et me souviendrai longtemps de cette noirceur glauque.

    Aimé par 1 personne

  2. Je suis tout à fait d’accord, j’ai adoré ce livre qu’il est bien difficile de lâcher. Et pour ma part, je trouve la couverture absolument magnifique et c’est d’ailleurs ce qui m’a donné envie de le découvrir ! 🙂

    Aimé par 1 personne

Vous en pensez quoi ? Dites-moi tout !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s