Romans/Romans littérature générale/Thriller/Tous les romans

La disparition de Stéphanie Mailer de Joël Dicker

« Je n’ai jamais, et je dis bien jamais, rencontré un critique qui rêvait d’écrire. Les critiques sont au-dessus de cela. Écrire est un art mineur. Écrire, c’est mettre des mots ensemble qui forment ensuite des phrases. Même une guenon un peu dressée peut faire cela ! »

La disparition de Stéphanie Mailer de Joël Dicker, présentation de l’éditeur :

30 juillet 1994. Orphea, petite station balnéaire tranquille des Hamptons dans l’État de New York, est bouleversée par un effroyable fait divers: le maire de la ville et sa famille sont assassinés chez eux, ainsi qu’une passante, témoin des meurtres.
L’enquête, confiée à la police d’État, est menée par un duo de jeunes policiers, Jesse Rosenberg et Derek Scott. Ambitieux et tenaces, ils parviendront à confondre le meurtrier, solides preuves à l’appui, ce qui leur vaudra les louanges de leur hiérarchie et même une décoration.
Mais vingt ans plus tard, au début de l’été 2014, une journaliste du nom de Stephanie Mailer affirme à Jesse qu’il s’est trompé de coupable à l’époque.
Avant de disparaitre à son tour dans des conditions mystérieuses.

Qu’est-il arrivé à Stephanie Mailer?
Qu’a-t-elle découvert?
Et surtout: que s’est-il vraiment passé le soir du 30 juillet 1994 à Orphea?

Mon avis sur La disparition de Stéphanie Mailer de Joël Dicker

J’avais adoré « La vérité sur l’affaire Harry Quebert », beaucoup aimé « Le livre des Baltimore » et je me suis donc jetée sur « La disparition de Stéphanie Mailer » dès sa sortie. J’ai beaucoup apprécié la première moitié de ce roman. Joël Dicker propose un roman policier vaudevillesque, mélange de comédie et de mystère qui m’a bien plu et qui pour moi est caractéristique de sa plume. Certains personnages secondaires volontairement caricaturaux (notamment le critique), m’ont fait franchement rire.

Le manque de crédibilité de certaines situations et le côté très burlesque de la plupart des personnages ne m’ont pas gênée. Au contraire, pour moi c’est ce qui fait la particularité de Joël Dicker et différencie ses livres de romans policiers plus ordinaires.

 

En revanche, à partir de la première moitié, j’ai trouvé que l’intrigue s’essoufflait sérieusement et mon enthousiasme du début est retombé. Les digressions se multiplient, la surabondance des personnages (qu’on en vient à confondre parfois) et des scènes qui ne font pas avancer l’intrigue ont fini par m’ennuyer, raison pour laquelle après avoir englouti en deux jours les 200 premières pages, j’ai mis deux semaines à finir le reste…

En bref, si tu aimes les romans policiers classiques au rythme soutenu, passe ton chemin. Si tu es fan de Joël Dicker, tu retrouveras son univers, (avec un côté burlesque poussé plus loin que dans ses romans précédents), mais j’aurais tendance à te conseiller d’attendre sa sortie poche pour lire La Disparition de Stéphanie Mailer qui ne m’a pas séduite autant que les précédents romans de cet auteur. 

je veux le lire

Ma note : 3 sur 6 (Sans plus)

Pour discuter en pyjama abonne-toi à la newsletter

ou retrouve-moi sur

 Facebook / Instagram / TwitterYoutube 

Pour en savoir plus sur Joël  Dicker, vous pouvez aller faire un tour sur sa page Wikipedia.
Titre original : La disparition de Stéphanie Mailer
Auteur : Joël Dicker
Première date de parution : 7 mars 2018
Langue d’origine : français
Pays d’origine : France
Éditeur original : Editions de Fallois
Nb de pages : 640 pages
Prix papier : 23 €
Publicités

13 réflexions sur “La disparition de Stéphanie Mailer de Joël Dicker

  1. Merci Marie pour ton avis ♡
    J’avais été déçue par « La vérité sur l’affaire Harry Quebert » (j’avais deviné la fin, 200 pages avant…). Je passerai mon tour sur celui-ci aussi.
    Contrairement à beaucoup, je n’aime pas trop le style de Dicker, donc sans déception 😊

    Aimé par 1 personne

  2. Salut! Je viens de finir le livre et de finir ma chronique, je viens voir ce qui se passe chez les autres ^^
    Stephanie Mailer est moins bon que les deux précédents, ça ne fait aucun doute. Pour ma part, les personnages m’ont divertie mais le côté stéréotype me faisait parfois lever les yeux au ciel… Ce qui était vraiment captivant, c’était leurs interactions, pour le coup !

    Je n’ai pas eu la même sensation que toi sur l’essoufflement de l’intrigue en deuxième partie… Peut-être parce que j’avais vraiment hâte d’en finir (dans le bon sens!). Ce qui est certain, c’est que le final est très « classique », par rapport à ses deux précédents livres!

    Si ça t’intéresse: https://humblement-votre.blogspot.fr/2018/04/la-disparition-de-stephanie-mailer-joel.html !

    Au plaisir !

    J'aime

  3. Coucou Marie
    J’ai adoré la vérité sur l’affaire Harry Quebert et le livre des Baltimore.
    Celui-là je ne l’ai pas encore lu, je l’ai réservé à ma bibliothèque.
    Les bibliothèques c’est bien aussi pour lire des livres. Pensez-y.

    Aimé par 1 personne

    • Oui, j’emprunte des livres, mais les nouveautés sont toujours prises d’assaut en bibliothèque, c’est difficile de les avoir rapidement 😉 Tu me diras si tu lis celui-ci ce que tu en penses ! 🙂

      J'aime

      • Il y a quelques jours ma réservation pour la disparition de Stéphanie Mailer était enfin disponible. J’ai dû patienter avant de commencer ce pavé qui me faisait peur car j’avais des lectures en cours. Samedi dernier je m’y suis plongé dedans vu que la date de retour approchée.
        Alors voilà je viens de finir la disparition de Stéphanie Mailer et j’ai bien aimé. J’ai retrouvé le style de Dicker. J’ai été surprise par la fin parce que je ne m’attendais pas à ça. Je n’ai pas eu de lassitude au cours de ma lecture. Au contraire j’avais hâte de savoir la suite.
        Franchement je recommande cette lecture.

        Aimé par 1 personne

Vous en pensez quoi ? Dites-moi tout !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s