Romans/Romans littérature générale/Tous les romans

Le secret de la manufacture de chaussettes inusables d’Annie Barrows

« -Vous y avez travaillé à la manufacture?
– Moi? Et comment ! J’occupais le poste de superviseur, là-bas.
– Qu’est ce que ça fait , au juste, un superviseur ?
– Je ne sais pas chez vous, répondit-il avec commisération . Ici, un superviseur, ça supervise. »

Le secret de la manufacture de chaussettes inusables d’Annie Barrows, présentation de l’éditeur :

Eté 1938. Layla Beck, jeune citadine fortunée, refuse le riche parti que son père lui a choisi et se voit contrainte, pour la première fois de sa vie, de travailler. Recrutée au sein d’une agence gouvernementale, elle se rend à Macedonia pour y écrire un livre de commande sur cette petite ville. L’été s’annonce mortellement ennuyeux. Mais elle va tomber sous le charme des excentriques désargentés chez qui elle prend pension. Dans la famille Romeyn, il y a… La fille, Willa, douze ans, qui a décidé de tourner le dos à l’enfance… La tante, Jottie, qui ne peut oublier la tragédie qui a coûté la vie à celui qu’elle aimait… Et le père, le troublant Félix, dont les activités semblent peu orthodoxes. Autrefois propriétaire de la manufacture, cette famille a une histoire intimement liée à celle de la ville. De soupçons en révélations, Layla va changer à jamais l’existence des membres de cette communauté, et mettre au jour vérités enfouies et blessures mal cicatrisées.

Mon avis sur Le secret de la manufacture de chaussettes inusables d’Annie Barrows

Annie Barrows est l’auteure remarquée du roman Le cercle littéraire des amateurs d’épluchures de patates, beaucoup plébiscité il y a quelques années. Je l’avais lu et trouvé sympathique, sans pour autant en garder un souvenir impérissable. Je me suis lancée dans Le secret de la manufacture de chaussettes inusables sans attentes particulières et j’ai dévoré ce gros pavé qui mêle enquête et secrets de famille dans un petit village de Virginie Occidentale nommé Macédonia.

J’ai tout particulièrement apprécié les personnages hauts en couleurs, à commencer par l’héroïne Layla, une jeune citadine un peu superficielle et arrogante au début du roman qui se révèle bien plus complexe et sympathique au contact des habitants de Macédonia. La famille qui l’accueille est atypique et attachante, on adore certains personnages, d’autres agacent mais aucun ne laisse indifférent. L’alternance des points de vue qui met parfois en lumière les incompréhensions et malentendus entre les personnages rend la lecture amusante.

J’ai trouvé l’intrigue intelligente et prenante : un secret de famille enterré depuis des années, une manufacture de chaussettes qui a fait l’objet d’un drame dans des circonstances jamais élucidées, quelques quiproquos, un peu de romance, beaucoup de sentiments et un peu d’humour… Une recette parfaite pour ce roman dont les plus de six-cent pages se dévorent presque trop vite.

Un point bonus aussi pour l’univers dans lequel Annie Barrows nous entraîne avec beaucoup de talent : je me suis retrouvée embarquée sans crier gare dans la chaleur dépaysante de la Virginie-Occidentale et plongée dans l’Amérique des années 30. Un beau voyage !

Bref, j’ai refermé le livre avec nostalgie : les héros vont me manquer, j’ai souri, j’ai été happée et émue… J’ai adoré. Et même si on s’en fiche, je trouve la couverture de la nouvelle édition sublime ! À ne surtout pas louper si vous aimez les beaux pavés bien denses et dépaysants, aux personnages multiples, les années 30 et les secrets de famille !

je veux le lire

Ma note : 6 sur 6 (Coup de foudre)

Pour discuter en pyjama abonne-toi à la newsletter

ou retrouve-moi sur

 Facebook / Instagram / TwitterYoutube 

Titre original : Le secret de la manufacture de chaussettes inusables
Auteur : Annie Barrows
Première date de parution : 2 juin 2016
Langue d’origine : anglais
Pays d’origine : USA
Éditeur original : NIL
Editeur poche : 10×18
Nb de pages : 662 pages
Prix papier : 9,10€ ou 10,90€
Publicités

3 réflexions sur “Le secret de la manufacture de chaussettes inusables d’Annie Barrows

Vous en pensez quoi ? Dites-moi tout !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s