Romans/Romans littérature générale/Tous les romans

Amuse-bouche de Stéphane Carlier

« Qu’est-ce que ça veut dire, gay, pas gay ? Est-ce qu’on sait vraiment ce qui se passe dans la culotte des gens ? Eux-mêmes ne le comprennent pas, la plupart du temps. »

Amuse-bouche de Stéphane Carlier, présentation de l’éditeur :

Julien, conseiller des Affaires étrangères, beau gosse ambitieux, vit une histoire avec Pauline, une superbe assistante parlementaire. Un soir, il lui écrit un sexto particulièrement cru qu’il envoie par erreur à Philippe Rigaud, diplomate chevronné à deux ans de la retraite. Une boulette qui fait l’effet d’une bombe dans le quotidien ronronnant du couple Rigaud. Dans celui, surtout, de Marie-Ange, la très sage épouse de Philippe qui, décidée à enquêter sur les infidélités de son mari, est loin d’imaginer ce qu’elle s’apprête à découvrir…

Farce contemporaine, vaudeville sondant les secrets d’un homme marié, satire sociale égratignant le Quai d’Orsay et une certaine bourgeoisie parisienne, Amuse-bouche est une comédie élégante et salutaire qui se délecte de nos petits travers comme de nos gros mensonges avec un bonheur égal.

Mon avis sur Amuse-bouche de Stéphane Carlier

J’avais adoré Grand Amour, du même auteur, aussi avais-je très envie de lire le dernier roman de Stéphane Carlier. Le résumé m’a semblé amusant : qui n’a jamais envoyé un texto au mauvais destinataire ? De là à envoyer un sexto à son big boss, un diplomate honorable d’un certain âge, il n’y a qu’un clic…

Amuse-bouche est une sorte de Vaudeville enlevé où un sexto particulièrement cru envoyé au mauvais destinataire va déclencher une succession d’événements improbables mais drôles auxquels le lecteur est loin de s’attendre. J’ai aimé la plume de Stéphane Carlier toujours aussi fluide, drôle et percutante. On s’amuse de l’ironie avec laquelle il nous décrit les relations entre ces diplomates, ambassadeurs et autres ministres prêts à tout pour favoriser leur carrière et leur réputation.

Je n’ai toutefois pas autant aimé que Grand Amour . Sans doute parce que je ne me suis réellement attachée à aucun des personnages. Ce livre, bien qu’il fasse rire, provoque beaucoup moins d’émotions que le précédent dont le côté « feel-good » m’avait beaucoup touchée. Peut-être mon âme de bisounours a-t-elle été déçue par ces héros trop cyniques ou alors, ma rationalité a été heurtée par l’improbabilité de certains rebondissements.  Je ne sais pas, mais au final,  Amuse-bouche m’a amusée sans me transporter plus que ça.

En bref, un agréable moment de lecture pour les amateurs de vaudeville et d’histoires rocambolesques.je veux le lire

4/6 – Pas mal

Pour discuter en pyjama abonne-toi à la newsletter

ou retrouve-moi sur

 Facebook / Instagram / TwitterYoutube 

Pour en savoir plus sur Stéphane Carlier, vous pouvez aller faire un tour sur sa page Wikipedia.
Titre original : Amuse-bouche
Auteur : Stéphane Carlier
Première date de parution : 11 mai 2017
Langue d’origine : français
Pays d’origine : France
Éditeur original : Le Cherche midi
Nb de pages : 304 pages
Prix papier : 16,50€
Publicités

Vous en pensez quoi ? Dites-moi tout !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s