Romans/Tous les romans

Le Livre des Baltimore, le nouveau roman de l’auteur de l’Affaire Harry Quebert

Le livre de Baltimore Joel Dicker

Le Livre des Baltimore : l’histoire

Vous vous souvenez peut-être de l’histoire de Marcus, l’écrivain de « La vérité sur l’affaire Harry Quebert », roman policier génial de Joël Dicker qui a décroché le Goncourt des lycéens et le Grand Prix du roman de l’académie française. Marcus est de nouveau le héros du Livre de Baltimore et cette fois il ne résout pas une énigme, mais nous raconte l’histoire de sa famille. Les Goldman de Baltimore et les Goldman de Montclair ont beau avoir le même nom, ils n’ont pas réussi de la même façon. Marcus appartient aux Goldman de Montclair, qui ne brillent dans rien de particulier et luttent pour finir les fins de mois. Tous les ans, il attend les vacances chez les Goldman de Baltimore, à Miami ou dans la luxueuse maison des Hamptons pour profiter de l’été avec ses cousins de Baltimore à qui il voue une admiration sans borne. Huit ans après le drame qui a détruit sa famille, il revient sur les faits. 

Le Livre des Baltimore : mon avis

Le_livre_de_baltimore_joel_dickerAux trois-quarts de ce roman, je pensais lui mettre six étoiles. C’est une très belle histoire, une histoire d’amitié qui commence dès l’enfance entre trois gamins attachants qui seront séparés par une histoire de fille, puis se rabibocheront parce qu’ils s’aiment trop fort. J’ai particulièrement apprécié l’enfance des Goldman et l’ambiance de l’Amérique des années quatre-vingt-dix dans cette bande de garçons pleins de ressources. Ici, contrairement à l’Affaire Harry Quebert, pas d’intrigue policière, de meurtre ou de mystère à résoudre, mais véritablement l’histoire de deux familles et du regard que porte sur elles un petit garçon qui manque d’objectivité parce qu’on ne lui a pas donné toutes les informations. Joël Dicker a un vrai talent pour raconter les histoires, on sourit, on rit, on pleure et on se laisse prendre. 

J’ai deux petits reproches à faire à ce livre et qui explique qu’une étoile a sauté entre les trois-quarts de ma lecture et la fin du roman. Le premier c’est que les flashbacks incessants entre différentes périodes sont un peu laborieux à suivre, surtout quand on ne lit pas le roman d’une traite. Et d’autre part, je n’ai pas été convaincue par la fin. Je ne vous dirai pas en quoi elle consiste, parce qu’il n’y a rien que je déteste plus (à part peut-être les choux de Bruxelles, aliment vraiment immonde, vous en conviendrez) que les articles qui balancent toute l’histoire d’un roman que je n’ai pas encore lu, mais d’abord elle est trop rapide et plus simplement je n’y ai pas cru. Je n’ai pas cru que ces personnages qu’on a côtoyés depuis l’enfance en arrivent à de telles extrémités et l’histoire n’avait pas besoin à mon avis de ce coup de théâtre pour être passionnante. Ceci dit, j’ai  dévoré Le Livre de Baltimore et je le recommande donc les yeux fermés. 

je veux le lire

Ma note : 5 sur 6 (coup de coeur)

Ma note : 5 sur 6 (coup de coeur)

Le Livre de Baltimore : l’auteur, Joël Dicker

joel_dickerJoël Dicker est né en 1985 à Genève (c’est donc un petit suisse de 30 ans mouhaha). Il a suivi les cours Florent à Paris avant de revenir en Suisse étudier le droit. Il a ensuite travaillé au Parlement Suisse.

Désigné « Plus jeune rédacteur en chef de Suisse » pour un journal sur la nature qu’il lance à l’âge de dix ans, il continue de faire preuve de son talent en gagnant un prix pour une nouvelle (Le Tigre) à vingt ans. Son premier roman, Les derniers jours de nos pères (2010) reçoit le Prix des écrivains genevois, son second roman La Vérité sur l’affaire Harry Quebert (2012) obtient le Grand prix du roman de l’Académie française et le Goncourt des lycéens.

Liens utiles : Sa page Facebook / Sa page Wikipedia / Son site officiel / Son compte Twitter

Titre original : Le Livre des Baltimore
Auteur : Joël Dicker
Genre : Roman (littérature générale)
Première date de parution : 30 septembre 2015
Langue d’origine : Français
Pays d’origine : Suisse
Éditeur : Editions de Fallois
Prix papier : 22€
Prix numérique : 15,99€
Nb de pages : 480 pages

Publicités

19 réflexions sur “Le Livre des Baltimore, le nouveau roman de l’auteur de l’Affaire Harry Quebert

  1. Pour moi la fin est excellente car émouvante, la mort est presque évidente car elle accompagne la renaissance du héros, son passage au stade de l’homme mûr. J’ai été très ému avec la scène du rêve où il parle avec ses cousins, j’ai pleuré ^^’

    Aimé par 1 personne

Vous en pensez quoi ? Dites-moi tout !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s