Autres romans/Romans

La colline aux esclave de Kathleen Grissom


Couverture de la Colline aux esclaves de Kathleen GrimsonLa Colline aux esclaves, l’histoire :

Irlandaise d’origine, Lavinia perd ses parents sur le bateau qui les emmenait aux États-Unis. Elle est recueillie par « Le Capitaine », propriétaire d’une très belle propriété en Virginie, en vue de devenir servante. Enfant blanche élevée par des esclaves noirs, Lavinia grandit, perpétuellement déchirée entre deux mondes, celui de ceux qu’elle appelle sa famille, Belle, qui l’élève comme sa fille, Mamma Maé et Papa Gorge et celui des habitants de la « Grande Maison », qui la considèrent comme faisant partie de leur caste.

Grand fresque historique et tragique, la Colline aux Esclaves nous emmène dans l’Amérique de la fin du  XVIIIe, qu’on découvre au fil des pages, à travers les yeux de Lavinia et de sa mère adoptive, Belle.

Mon avis sur la Colline aux esclaves :

Ce beau roman historique envoyé par les Editions Charleston dans le cadre des lectures pour les Lectrices Charleston, m’a emmenée très très loin, dans un monde où l’injustice et la souffrance, côtoient étrangement la tendresse et d’amour.

Si l’héroïne un peu tête à claques a tendance à manquer de bon sens et de courage, les personnages secondaires sont extrêmement attachants, voire bouleversants par leur bravoure, dans leurs résignations comme dans leurs révoltes.

La Colline aux esclaves est le tableau d’un monde oublié, dépeint avec multiples détails passionnants qui lui donne une réalité très forte. Il n’y a pas à dire, notre amie Kathleen a fait son travail de recherches ! On pense évidemment à Autant en emporte le vent, mais cette fois à travers le regard des esclaves, moins futile et presqu’aussi intense. Bref, à lire !

L’auteure : Kathleen Grissom

Kathleen_grissomAméricaine originaire du Canada, Kathleen Grissom est avant tout une grande lectrice. Après plusieurs années à New York, elle part s’installer à la campagne, en Virginie dans une ferme construite sur une ancienne plantation sudiste.

Fascinée par l’appellation « Negro Hill » d’une colline située juste derrière sa nouvelle maison, Kathleen entame des recherches sur l’histoire de sa propriété.  Elle dit avoir eu, un jour, une vision qui lui inspirera l’intrigue de la Colline aux Esclaves (The Kitchen House en anglais), son premier et unique roman.

Screen Shot 2014-09-29 at 12.27.26

 

Liens utiles : Le site de l’auteure / Le site des Editions Charleston / Leur page Facebook

Ma note : 5 sur 6 (coup de coeur)

Ma note : 5 sur 6 (coup de coeur)

Titre original : The Kitchen House
Auteur : Kathleen Grimsson
Genre : Romance historique
Date de parution : 14/03/2013
Langue d’origine : Anglais
Pays d’origine : Etats-Unis
Éditeur en France : Éditions Charleston
Date de sortie en France : 13/01/2015
Prix papier : à partir de 22,50€
Prix numérique: TBD
Nb de pages : 432

Banniere-Esprit-Vengeance

 

Publicités

13 réflexions sur “La colline aux esclave de Kathleen Grissom

  1. Tu as très bien dit : des personnages secondaires forts, un véritable travail de recherche. Personnellement, je n’ai pas trouvé Lavinia tête à claque c’est surtout l’attitude de Ben qui m’a horripilé par moment !
    Je n’ai pas lu l’oeuvre de Margaret Mitchell mais en lisant La colline aux esclaves, je n’arrivais pas à ne pas penser au film 12 ans d’esclavage !

    J'aime

    • Oui, j’ai d’ailleurs cité ce film dans le questionnaire Charleston 🙂 Je te recommande Autant en Emporte le vent, c’est vraiment un roman exceptionnel sur tous les plans. Lavinia m’a agacée par sa naïveté et sa mollesse, notamment dans tout ce qui concerne le laudanum et l’infidélité de son mari, même si à la fin elle se réveille !

      J'aime

  2. Contrairement à toi, je n’en garde pas un super souvenir. Trop de noirceur, trop peu d’espoir, … Je n’ai pas accroché, mais il reste un bon roman si l’on conserve juste le thème traité.

    J'aime

Vous en pensez quoi ? Dites-moi tout !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s